Voici quelques différents articles de presse sur les différentes actions de notre unité locale.

 

La Croix-Rouge a un nouveau président

Depuis le 15 janvier, Mickaël Beyou est le nouveau président de la Croix-Rouge de Landerneau. Il succède à Stéphane Bellec. Au-delà de la présidence, c’est tout le bureau de l’association qui a été profondément remanié. En effet, seuls trois de ses neuf membres ont rempilé. Six petits nouveaux ont donc fait leur entrée. Après plus de neuf années de bons et loyaux services, Stéphane Bellec a donc quitté la présidence. Le poste est désormais occupé par Mickaël Beyou. Né à Landerneau et aujourd’hui installé à Gouesnou, cet infirmier de 22 ans est entré à la Croix-Rouge en 2010. Le voilà désormais aux commandes d’une grosse association qui compte plus de 80 bénévoles et rayonne sur 47 communes. Ce n’est pas rien. Surtout lorsqu’il s’agit d’organiser le déploiement des équipes sur le festival Fête du bruit. Car si à l’occasion des Vieilles Charrues, des festivals Astropolis ou Panoramas, c’est la délégation départementale Croix-Rouge 29 qui gère les opérations, sur la Fête du Bruit, c’est bien l’unité locale de Landerneau qui est aux commandes. C’est aussi elle qui déploie 60 % des effectifs nécessaires sur cette manifestation, soit environ 40 bénévoles 24 h/24 h. Mais, aujourd’hui l’association surtout est à la recherche de nouveaux bénévoles pour assurer son action sociale et notamment les permanences de la Vestiboutique les lundis et mercredi de 13 h 30 à 16 h 30 et le samedi de 9 h à 12 h.

____________________________________________________________________________________________

Isolement. La Croix-Rouge visite à domicile -29.09.2014.

Dix bénévoles de l’unité locale de la Croix-Rouge se lancent dans un nouveau service de visites aux domiciles de personnes en situation d’isolement sur le pays de Landerneau-Daoulas. Les renforts de volontaires seront les bienvenus.

Le grand public connaît d’abord la Croix-Rouge à travers ses campagnes de collecte (merci Adriana Karembeu) et la mobilisation de ses secouristes sur des rassemblements culturels brassant un peu de monde, ou encore en soutien des populations sinistrées par des épisodes climatiques. Précisément, c’est en allant porter assistance aux riverains, touchés par les vagues d’inondations de l’hiver dernier, que la cinquantaine de secouristes de l’unité de Landerneau a pu mesurer l’ampleur du phénomène d’isolement en centre-ville : « Nous avons porté assistance à des personnes âgées vivant seules, sans le moindre lien social. Des gens démunis », témoigne Stéphane Bellec, président de l’unité locale.

Démarrage mi-octobre

C’est après cet épisode climatique que l’idée d’aller visiter les personnes en situation d’isolement a émergé au niveau pratique : « C’est une ancienne bénévole qui avait évoqué le principe ». Jean-Charles Jacquemard a pris la suite des opérations et a participé à la formation d’une équipe de dix bénévoles dédiée à ce service complètement nouveau qui se mettra en route vers la mi-octobre : « Ils apporteront leurs compétences, leur bonne humeur au domicile des personnes seules, que la demande vienne d’elles-mêmes, de leurs familles ou des services sociaux », précise Stéphane Bellec. Inscrit dans une volonté de visites régulières, le service n’a pas vocation à se substituer aux proches quand ils partent en vacances, ni à remplacer les tâches de soins ou administratives des professionnels : « Nous pourrions néanmoins faire des signalements au Clic (réseau gérontologique) ou au CCAS si nous découvrons des situations particulièrement difficiles ».

Discussions, lectures, jeux…

Les visites de courtoisie de la Croix-Rouge visent prioritairement à la mission, simple mais ô combien utile, d’apporter de la présence et du bien-être chez des femmes et des hommes, âgés et plus jeunes, coupés de tout lien social. Discussions, lectures et jeux de société seront les outils de ces visites gratuites, effectuées par des bénévoles qui se déplaceront toujours en binôme. L’acquisition d’un véhicule neuf, spécialement dédié à ce service, permettra des déplacements sur toute la communauté de communes. Mais ce qui risque de rapidement manquer, ce sont des bonnes volontés : « C’est pourquoi nous lançons l’appel à nous rejoindre à de nouveaux bénévoles (*). Une formation leur sera dispensée ».

La ville prend la roue

Le nombre d’habitants isolés sur le territoire local n’est pas précisément connu mais le premier recensement, en cours, de la Croix-Rouge devrait confirmer le potentiel important que Patrick Leclerc avait pu jauger durant le porte-à-porte de la campagne des municipales. Le maire, réélu, avait d’ailleurs promis d’apporter une solution pour rompre ces solitudes. Patrick Leclerc n’en veut pas à la Croix-Rouge de s’être montrée plus rapide. Au contraire : « Si la ville peut accompagner la démarche, elle le fera. C’est en oeuvrant en réseau que nous sommes les plus efficaces ». (*) Contact au local, rue des Haras ou au 06.06.48.10.79 ; courriel, landerneau.croix-rouge.fr

____________________________________________________________________________________________

  Carnaval. 10.600 EUR remis à la Croix-Rouge -30.06.2014.

Comme promis, Alain Péron, président du Carnaval de la Lune étoilée, a remis un chèque au comité local de la Croix-Rouge. Pour un montant de 10.668 EUR. Le président du Carnaval de la Lune a remis 10.668 EUR à la Croix-Rouge, jeudi. Un chèque d’autant plus généreux que l’édition 2014 (du 25 au 27 avril) a accusé un déficit de 5.000 EUR. « On aurait aimé donner davantage, mais Madame météo a fait son caprice », a rappelé Alain Péron, le président. Voilé de nuages menaçants, le ciel du dimanche après-midi de la grande parade a dissuadé les particuliers d’y assister. Or, chaque entrée reversait un euro à la Croix-Rouge.

Une nouvelle ambulance

Sébastien Polard n’a naturellement pas fait le moindre reproche en recevant le chèque. « C’est une somme suffisamment rare pour être soulignée. Grâce à ce don, notre projet d’acquisition d’une ambulance voit le jour. Le véhicule portera le logo du carnaval et des mentions des communes participantes ».

Secouristes actifs

Le responsable de la communication de la Croix-Rouge a d’ailleurs remis un certificat de partenaire engagé à Alein Péron et l’a officiellement invité à la remise des clés, début 2015. Entre le comité et l’association Pays de Landerneau-Daoulas, le contact n’est pas que financier. Les secouristes bénévoles ont animé un flash mob et se sont mobilisés rapidement pour suivre, en effectif, le report du feu d’artifice, du samedi au dimanche soir. Juchés sur le char de l’organisation, Miss et Mister Carnaval ont également bien joué le jeu, lors de la grande parade. Lauriane Cassar (de Trémaouézan) et Guillaume Adam (de Saint-Urbain) ont mérité leurs bons d’achat de 150 EUR chacun, valable chez les commerçants adhérents de Landerneau Boutiques : « En période de soldes, ils valent double ! », a malicieusement souligné Alain Péron. Autre personne particulièrement gâtée par le carnaval, le Brestois Vincent Larreur. Lauréat du grand jeu de question-réponse, il a remporté un séjour d’une semaine pour deux adultes et deux enfants dans un centre de vacances d’Erquy. Aucune obligation de s’y rendre en char ou costumé.

____________________________________________________________________________________________

  La Croix-Rouge en quête de bénévoles (Ouest-France) – 23 mai 2013

  Démonstrations pour les 120 ans de la Croix-Rouge – Landerneau.

Hier, l’unité de la Croix-Rouge de Landerneau fêtait ses 120 ans au Family. L’occasion pour l’association de se faire connaître du grand public. Des démonstrations de secourisme et des opérations de sensibilisation à l’utilisation de défibrillateurs ont ponctué cette journée qui s’est achevée par des remises de médailles. Quinze bénévoles ont reçu des récompenses et diplômes de reconnaissance pour les remercier de leur engagement. La Croix-Rouge recherche toujours de nouveaux bénévoles !

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. Lancement de l’opération Noël solidaire – 16 novembre 2012.

Fortes du succès rencontré par l’initiative lancée en décembre 2011, qui avait permis de récolter 160 jouets dans deux magasins de la ville, (redistribués à 40 familles de Landerneau), Marie-Josée Loaec et Yvette Chapalain, toutes les deux bénévoles de La Croix-Rouge de Landerneau, sont venues présenter, mercredi, la deuxième édition de l’opération « Noël solidaire ».

Du 15 novembre au 15 décembre

Sur une période d’un mois, ceux qui le veulent sont invités à déposer un jouet neuf ou en parfait état, dans les trois lieux suivants : à la mairie de Lampaul-Guimiliau, dans la boutique Clic29 et chez Téléphone Store. Les jouets doivent être adaptés à des enfants nés en 2001 ou après cette date. Les livres sont les bienvenus. Par contre, il est recommandé d’éviter les peluches. Quarante-cinq communes dépendent de La Croix-Rouge de Landerneau et environ 200 bons ont été affectés à des enfants de familles en difficultés, l’an dernier. Au passage, les deux bénévoles rappellent qu’une braderie a lieu le premier et le troisième samedi de chaque mois, à la Vesti boutique, de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30. On peut y acquérir un sac de 30 litres de vêtements d’occasion et d’articles neufs, pour petits et grands, pour 5 €.

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. Un corps de réservistes en formation – 18 septembre 2012.

« On n’a jamais trop de bras face à une catastrophe. La délégation landernéenne de la Croix-Rouge recrute, en ce moment, les bénévoles qui formeront son premier corps de réserve de l’urgence.

En première ligne sur les événements populaires de grande ampleur, les secouristes de la délégation landernéenne occupent aussi une position d’avant-garde à l’échelle de la Croix-Rouge finistérienne pour ce qui touche au dynamisme et à l’innovation. Ainsi se lancent-ils dans la création d’un corps de réserve de l’urgence qui sera le premier de ce genre dans le département.

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. La Croix-Rouge présente ses missions aux lycéens de Landerneau – 18 mai 2012.

« Il ne faut pas hésiter à agir. Vous êtes les acteurs de la vie de demain. » Mercredi après-midi, pour la première fois, plusieurs bénévoles de la Croix-Rouge de Landerneau se sont adressés à deux classes de seconde du lycée Saint-Sébastien. L’objectif de cette intervention : présenter l’association qui existe depuis près de 150 ans en parlant de ses missions générales, notamment sur le plan international. Ensuite, « nous nous sommes intéressés à la délégation locale de Landerneau, qui compte soixante-huit membres », explique Estelle, 16 ans, une des plus jeunes bénévoles de la Croix-Rouge.

Les lycéens sont invités à rejoindre l’association, en tant que secouristes ou pour oeuvrer dans l’action sociale. « Les jeunes ne vont pas spontanément vers les structures. Nous devons leur montrer que nous existons », explique Edern, bénévole, à l’origine de cette intervention en établissement scolaire. Mercredi prochain, la Croix-Rouge s’adressera aux deux autres classes de seconde du lycée. »

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. Braderie de la Croix-Rouge à la vestiboutique – 17 septembre 2011.

Allée des Haras, ce samedi 17 septembre, de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30, le public est le bienvenu.

Ce samedi, la Croix-Rouge organise une braderie à la vestiboutique, allée des Haras. Les bénévoles de l’action sociale accueillent le public, de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30. Le principe est de choisir dans le magasin : vêtements, chaussures… et de remplir un sac de 30 litres pour un montant de 5 €.

Actions sociales

La vestiboutique. C’est un magasin qui offre aux familles ayant des difficultés financières, la possibilité de se vêtir correctement. Une équipe formée de douze bénévoles les accueille, tous les lundis et mercredis, de 13 h 30 à 16 h 30, ainsi que le samedi, de 9 h à 12 h. Une braderie est organisée tous les 1 er et 3 e samedis du mois. « Sur un mois, nous accueillons environ une centaine de personnes. La vestiboutique est ouverte à tous », précise Marie-Jo Loaëc, responsable de l’action sociale.

Le micro-crédit. La Croix-Rouge propose un micro-crédit aux personnes ne pouvant prétendre à un crédit bancaire. Un accompagnement est proposé à l’emprunteur, tout au long de la période de remboursement.

Aides financières. Dans certains cas, la Croix-Rouge attribue un secours financier ponctuel à des personnes et familles en difficultés. Ces aides financières prennent la forme de don en argent sans remboursement.

Urgences et secourisme

La délégation dessert quarante-trois communes et intervient lors de manifestations sportives ou culturelles telles que kermesses, courses à pied, concerts… « Nous sommes quarante-sept bénévoles à la section secourisme. En 2010, nous avons réalisé 300 prises en charge sur l’ensemble des manifestations », précise Gildas Simonin, responsable.

La délégation recherche des bénévoles motivés pour rejoindre l’équipe (formation gratuite en interne). Contact : tél. 06 67 14 01 10 »

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. Pleins phares sur l’action sociale – 28 août 2011.

Pilier de l’action sociale de la Croix-Rouge, la Vestiboutique a rouvert ses portes, hier, après la trêve estivale. Outre cette caverne d’Ali Baba, l’oeuvre sociale comporte deux autres dispositifs : l’aide administrative et le microcrédit.

Gilets de la Croix-Rouge sur le dos, sourires aux lèvres : on ne peut louper ces fidèles bénévoles, toujours accueillants, à l’instar de Marie-Jo, Nathalie, Louise et Yvette, de service, hier matin, à la Vestiboutique. « La Vestiboutique est ouverte à tous, sans aucune distinction. Pulls, pantalons, vestes, etc., pour enfants, femmes et hommes : on trouve de tout. Les vêtements sont triés, tous en état, parfois même neufs. Un peu de vaisselle, de rideaux, draps et jouets sont également mis en vente », a indiqué Marie-Jo, responsable de l’action sociale. De belles trouvailles à faire en cette rentrée. Qui plus est, à prix très modiques : 0,50 € pour les vêtements enfants, 1€ pour les adultes, 2€ pour les vestes et manteaux.

Aide administrative et microcrédit

Mais l’action sociale de la Croix-Rouge ne se résume pas à la Vestiboutique. Mise en place fin 2007, l’aide administrative est un précieux soutien pour tous ceux et celles se perdant dans la gestion de leurs papiers. Rédaction de courrier, traitement de dossier, etc. : les bénévoles sont disponibles pour un coup de main, chaque semaine, aux heures d’ouverture de la Vestiboutique. « Créé plus récemment, il y a un an, en collaboration avec un partenaire bancaire, le microcrédit est un soutien financier aux personnes ne pouvant pas avoir accès au crédit bancaire. Pour en bénéficier, il faut avoir un projet, lié à la mobilité, à l’immobilier, etc., et être en mesure de rembourser. Quatre dossiers ont déjà été traités cette année. On peut directement me contacter au 06.06.48.10.79 », a signalé Marie-Jo.

Pratique Vestiboutique, aide administrative et microcrédit de la Croix-Rouge, à l’allée des Haras, chaque lundi et mercredi, de 13h30 à 16h30, et samedi, de 9h12h. Braderies les 1er et 3e samedis du mois de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30.

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. Fête du bruit. Sécurité : la bonne note du sous-préfet – 17 août 2011

Comme attendu, les secouristes de la Croix-Rouge et les trois médecins n’ont pas chômé pendant deux jours sur le site de la Fête du bruit. Le sous-préfet de Brest rapporte 200 prises en charge, principalement dues à des excès d’alcool, des chutes, des bagarres ou de la simple bobologie (60 en 2010 mais dans un périmètre d’intervention plus restreint, sur le site seul). « Avec une surchauffe sensible entre 23h et 0h30, samedi », précise Jean-Pierre Condemine.

  Croix-Rouge. 12 jeunes secouristes se forment le 25 avril 2011.____________________________________________________________________________________________

Une formation aux Premiers Secours en Equipe de niveau 1 a été organisée par la direction départementale de la Croix-Rouge dans les locaux de la délégation de Landerneau. Lors de cette formation 4 bénévoles de Landerneau ont obtenu leur diplôme.

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. Des livres offerts à l’école F.Buisson le 21 février 2011.

Après avoir reçu de nombreux livres, la délégation de Landerneu a préféré en faire don, aux élèves de l’école Ferdinand-Buisson qui est par ailleurs partenaire dans l’opération de la formation des élèves de CM2 aux gestes de premiers secours.

____________________________________________________________________________________________

  La délégation de Landerneau a obtenu la labélisation “2011, année européenne du bénévolat et du volontariat” par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, dans le cadre de son projet de communication.

Lors de cette opération qui se déroulera sur toute l’année 2011. La délégation informera lors de ses réunions mensuelles (1er vendredi de chaque mois) les nouveaux bénévoles sur les actions que l’on peut mener au sein de la Croix-Rouge. Une communication régulière sera également faite tout au long de l’année à destination du grand public.

____________________________________________________________________________________________

  Action de la Croix-Rouge française dans le Finistère pour aider les “naufragés de la route” au niveau de Plouigneau (Décembre 2010).

 

 

Lors de cette opération qui a mobilisé de nombreux bénévoles de la Croix-Rouge du département, 7 bénévoles de la délégation de Landerneau ont participé le 1er jour au montage du centre d’hébergement d’urgence de la Croix-Rouge et à la mise en place du centre d’accueil des impliqués, 5 secouristes sont revenus le lendemain et 6 étaient prêt à partir le jour suivant. Cette opération a permis d’héberger 40 personnes environ par jour. Par ailleurs, la direction départementale de la Croix-Rouge a fourni des couvertures de survie aux routiers. Celles-ci étaient distribuées par les pompiers. Cette opération a permis d’aider pendant 3 jours et nuits environ 250 personnes.

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. Les élèves formés aux gestes qui sauvent le 16 juin 2010.

Samedi, des responsables delaCroix-Rouge et de la municipalité se sont retrouvés pour tirer le bilan de la formation des CM2 aux gestes de premiers secours. Les 27mars et 22mai, des élèves des écoles landernéennes ont participé à une matinée de formation aux gestes de premiers secours. Cent cinquante-deux enfants étaient présents, soit près de 60% de la population concernée. Si son intérêt et son succès sont indéniables, l’opération risque pourtant de ne pas être reconduite chaque année. « Ce type demanifestation demande ungrand investissement de lapart des bénévoles de la Croix-Rouge etdes besoins financiers importants. Nous avons eu beaucoup de mal à trouver les 1.900 EUR de subventions nécessaires au financement du matériel requis (masques, mannequins, désinfectants, etc.). La mairie, la Fondation CNP Assurances et les associations de parents d’élèves desécoles Sainte-Anne et Ferdinand-Buisson nous ont heureusement soutenus », aindiqué Sébastien Polard, responsable communication delaCroix-Rouge locale. Les dirigeants et entraîneurs desdivers clubs sportifs de Landerneau seront à leur tour prochainement invités par la Croix-Rouge etl’Office municipal des sports àparticiper à ce type de formation. « Après la piscine, Saint-Ernel, la salle omnisports, le Family etlamaison des services publics, seront bientôt équipés en défibrillateurs la mairie annexe de Kergréis et la MPT ou la maison delamusique. Il s’agit aujourd’hui de former la population à leur utilisation », a annoncé Michel Riou, adjoint aux sports.

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. L’été de la Croix-Rouge le 9 août 2009.

Pas de trêve estivale pour la délégation locale : les bénévoles de la Croix-Rouge se mobilisent sur les festivals qui jalonnent la région.

Dès le moins d’avril jusqu’en octobre, les activités sont plus denses avec le retour des manifestations locales qui drainent du monde. Le pic s’installe en juillet et en août » explique Hervé Bellec, président de la délégation landernéenne.

De la bobologie aux traumatismes

Les secouristes landernéens interviennent selon la demande des organisateurs de manifestations, des municipalités. Une dizaine de délégations locales gèrent donc les premiers secours sur les festivités du département Elles sont toutes indépendantes dans leur gestion mais en lien, s’il y a besoin de renforts. Elles peuvent être aussi appelées sur d’autres régions. L’antenne landernéenne accueille 35 secouristes diplômés d’État. Ils assurent la prise en charge des personnes qui rencontrent des problèmes de santé lors des festivals locaux. Ils sont de 15 à 20 secouristes sur site. Pour les manifestations très importantes, il peut y avoir de 100 à 120 bénévoles appartenant à diverses délégations.

Suivant la météo

« Nos interventions dépendent beaucoup de la météo par exemple s’il fait très chaud, il y a plus de malaises, mais aussi de l’ambiance des fêtes. Dès qu’il y a concentration de personnes, les risques de d’incidents augmentent. Nous faisons beaucoup de bobologie mais aussi des soins pour des entorses, fractures ; nous traitons les allergies et les problèmes d’alcool ou d’absorption de substances illicites. Il faut parfois procéder à des réanimations » indique le responsable. Ces secouristes sont donc le premier maillon de la chaîne qui peut être activée pour une prise en charge plus importante si le cas est grave. « Nous travaillons alors en lien avec le SAMU, le SMUR, les pompiers ».

Accompagnement

Au poste de secours, il n’y a pas que les traumatismes physiques que l’on soigne. « Nous avons un coin particulier pour les personnes qui ont des traitements spécifiques comme le diabète ; nous avons parfois des mamans qui cherchent un endroit tranquille pour allaiter leurs bébés ». Sous la tente de la Croix-Rouge, il arrive que l’on soigne aussi la souffrance psychologique des personnes choquées par un accident par exemple.

Autres missions

La délégation landernéenne est aussi mobilisée sur une mission très spécifique cet été : l’évacuation des personnes en plusieurs étapes sur Brest dans le cadre du désamorçage des bombes repérées lors du chantier de Capucins. « Nous prenons en charge les personnes qui ne peuvent se déplacer pour les conduire sur les lieux mis à disposition par la mairie. Nous intervenons aussi sur diverses manoeuvres comme récemment à l’aéroport de Guipavas ». La délégation landernéenne s’investit aussi dans le volet social avec sa vesti-boutique ouverte de septembre à juin, le mercredi après-midi et le samedi matin.

Pratique Croix-Rouge, allée des Haras Contact 02.98.85.01.10 dl.landerneau@croix-rouge. fr

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. une ambulance grâce à une fondation le 24 novembre 2008.

Le comité local de la Croix-Rouge a reçu, samedi, une nouvelle ambulance, financée, pour la première fois en France, par la fondation Le Roch-Les Mousquetaires.« Stéphane Bellec, le président du comité landernéen de la Croix-Rouge, est opiniâtre. Il a bousculé la fondation pour obtenir satisfaction », commente Claude Gloux, responsable pour la région Ouest de la fondation Le Roch-Les Mousquetaires, du groupe Intermarché.

L’ancienne était vieillissante

Stéphane Bellec est récompensé. Samedi, il a reçu officiellement la nouvelle ambulance affectée aux 30 secouristes landernéens (l’association compte une quarantaine de membres). « L’ancienne ambulance était vieillissante. Il en fallait une autre car nous nous déplaçons beaucoup », explique Stéphane Bellec. La Croix-Rouge assure des urgences de secours. Elle est présente, en coordination avec le comité départemental, sur des missions bien spécifiques pour assurer la sécurité du public, que ce soit des opérations de déminage ou les festivités de Brest 2008.

Une première

La fondation du groupe Intermarché a payé ce véhicule adapté. Elle a investi 20.000 € dans cette opération. « Il nous a fallu autant d’argent pour équiper entièrement le fourgon aux besoins : brancard, appareils respiratoires, défibrillateur et tout le matériel de réanimation », poursuit Stéphane Bellec. Pour ces investissements et pour le fonctionnement, le comité de la Croix-Rouge compte sur la générosité des habitants du secteur et sur les subventions versées par les communes. « Nos ressources proviennent à 90 % de ces dons ». Mais, pour la fondation, créée en 1999, c’est une première nationale. « Nous avons déjà offert 34 camionnettes aux bénévoles de la SNSM. Cette opération de partenariat avec la Croix-Rouge a la même philosophie. Elle est destinée à des bénévoles qui se dévouent », conclut Marie-Thérèse Le Roch, l’épouse du fondateur du groupe Intermarché, qui préside la fondation.

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. Défibrillateur. Intermarché premier lieu privé équipé le 24 novembre 2008.

Le défibrillateur, contenu dans une mallette, est placé dans le hall d’Intermarché. Entièrement automatique, l’appareil est simple d’usage. Toutefois, le personnel sera formé. « La plupart des magasins du groupe s’équipent », assure Patrick Le Gad, le directeur d’Intermarché de la zone du Bois-Noir. Financé avec le concours de la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires, ce défibrillateur est le premier installé dans un lieu privé de la ville.

Suivre les consignes

L’appareil, placé sous protection dans le hall du magasin, tient dans une petite valise de la taille d’une trousse de toilette. Mais, il peut sauver des vies dans le cas d’un malaise cardiaque. « Son utilisation est à la portée de tous. Il a été testé auprès d’élèves d’une classe de cours préparatoire », affirme Morgane, secouriste à la Croix-Rouge de Landerneau. Ce modèle est, en effet, entièrement automatique. Il suffit de l’allumer et d’écouter les instructions qui sont données. Le défibrillateur analyse tout seul le rythme cardiaque de la personne, une fois les électrodes posées sur son torse. « C’est lui qui décidera s’il doit choquer le malade ou pas », ajoute Morgane.

Un personnel formé

Mais, la chaîne de survie dépend aussi et surtout de personnes averties. Alors, Intermarché a choisi de former son personnel. Les séances d’initiation débuteront demain. Elles concerneront une vingtaine de salariés. « En bénéficierontles employés qui ont déjà un diplôme de premiers secours », précise Patrick Le Gad. Mais, le directeur a bien l’intention de mutualiser les possibilités d’utilisation de l’outil. « L’idéal serait qu’au moins une personne de chaque entreprise implantée dans la zone du Bois-Noir soit instruite et sache que nous disposons de ce défibrillateur ». Au-delà de l’enseigne, Patrick Le Gad souhaite avoir « une démarche de sensibilisation à la sécurité vis-à-vis du public ».

La piscine a le sien

« Peu de gens le savent mais la piscine Aqualorn est également pourvue d’un défibrillateur », ajoute Patrick Leclerc, le maire. La municipalité a bien l’intention de généraliser la présence de ces petits appareils dans les lieux publics. En 2009, trois bâtiments en seront dotés : le nouveau centre culturel du Family, les terrains de foot de Saint-Ernel et la salle omnisports.

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. Trouver son bonheur au vestiaire le 24 décembre 2007.

« Nous avons reçu un jeune homme la semaine passée. Il cherchait un joli cadeau de Noël pour sa copine. Nous l’avons aidé à trouver son bonheur » : quand elles arrivent à faire plaisir, les bénévoles du vestiaire de la Croix-Rouge sont aux anges.

Regroupées autour de l’unique radiateur du local de l’allée des Haras, quatre dames essaient de se réchauffer en papotant. « Nous sommes sept à nous relayer trois fois par semaine dont une étudiante », expliquent Marie-Claire, Jeanne,Yvonne et Dominique. Ont-elles ressenti des besoins accrus en cette fin d’année ? Pas vraiment. « Nous avons beaucoup de personnes habituées. Certaines nous embrassent en arrivant. Nous avons noué des liens ».

Bien en évidence, un petit ensemble lamé attend d’être porté pour un réveillon. Un jean brodé très mode est également en bonne place. Mais, c’est le rayon layette qui est le plus prisé par les jeunes ou futures mamans.

Les jouets de la clinique

« Nous avons de tout à des prix très intéressants ». La Croix-Rouge a aussi un joli stock de jouets. « On est venu nous offrir hier tous les jeux qui occupaient les espaces enfants de la clinique Saint-Luc », précise Marie-Claire. « Quand il y a, parfois, quelques petites réparations à faire, Nicolas vient de Plounéventer à vélo nous aider, c’est son domaine ». À la Croix-Rouge, chaque enfant qui vient avec ses parents repart avec un petit cadeau qu’il a choisi. Des petits gestes qui entretiennent l’amitié. Vestiaire ouvert le mercredi, de 13 h 30 à 16 h 30 ; le jeudi de 14 à 17 h, le samedi de 9 à 12 h. Aide aux papiers administratifs les samedis impairs de 10 à 12 h. Une autre association oeuvre également en faveur des personnes défavorisées : le Secours catholique qui travaille en étroite collaboration avec l’épicerie sociale. À son local à Kergréis, les rencontres se déroulent le vendredi, de 14 h à 16 h.

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. bien remplir les papiers administratifs le 24 novembre 2007.

Comment rédiger une lettre administrative tant sur le fond que sur la forme ? Pour aider les personnes qui rencontrent des difficultés pour ce genre d’exercice, la Croix-Rouge a mis en place, depuis septembre,un nouveau service.Deux bénévoles, Stéphane et Dominique, mettent leurs compétences à disposition, lors des permanences mensuelles.

Il y avait une demande de la part des bénévoles qui sont en contact avec les usagers de la Vesti-boutique. Ces derniers évoquaient facilement leurs soucis dans ce type de démarche. « Beaucoup de personnes n’ont jamais appris à remplir des papiers. Elles connaissent très mal les démarches ou ont du mal à formuler leurs demandes. Nous sommes là pour les aider au niveau de la rédaction aussi bien pour du courrier simple que pour bien présenter un dossier pour obtenir des aides, par exemple. Ce service est gratuit et anonyme », explique Stéphane, secrétaire de l’association et responsable du social.

Une plaquette d’information

Dominique, aide-comptable de formation, reçoit les personnes et Stéphane vient en renfort pour les demandes plus pointues ou s’il y a beaucoup de demandes. « Pour l’instant, nous avons peu de monde. Le service est peu connu. Nous allons travailler sur une plaquette d’information qui sortira dans quelques mois », ajoute-t-il. Le service fonctionne, sans rendez-vous, les samedis des semaines impaires, de 10 h à 12 h, au premier étage du local de la Croix-Rouge, allée des Haras. Tél. 02.98.85.01.10.

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. Vestiboutique : Reprise sur les chapeaux de roue le 19 septembre 2007.

Il y a un an, la vestiboutique de la Croix-Rouge rouvrait ses portes après quelques années d’absence. Si les choses ont dû de mettre progressivement en place, aujourd’hui tout est très opérationnel.

Samedi, la première braderie de la saison a attiré beaucoup de monde. « C’était en effet la premièrebraderie officielle de l’année, mais la demande ayant été particulièrement forte ces derniers jours, nous avions déjà, à l’occasion, rouvert les portes », indique Stéphane Bellec, bénévole de la Croix-Rouge.

Création d’une aide administrative

Et si les demandes sont là, les dons de vêtements et les bénévoles aussi. De nouvelles personnes sont venues proposer leur soutien, renforçant ainsi l’équipe de 40 bénévoles. Pour la rentrée, deux brochures explicatives sur les différentes actions de la Croix-Rouge locale, disponibles en mairie, ont été imprimées en nombre. « Dans les jours à venir, la Croix-Rouge pourra accueillir les personnes souhaitant bénéficier d’une aide administrative gratuite et confidentielle ».

Prochain projet : une ambulance

« Des bénévoles seront présents pour aider à rédiger des lettres ou à effectuer toutes autres démarches administratives », explique Stéphane Bellec. Quant à l’acquisition d’une ambulance, les bénévoles continuent à solliciter les entreprises et autres donateurs potentiels, pour tenter de rassembler une somme suffisante. La vestiboutique, située à l’allée des Haras, est ouverte les mercredis, de 13 h 30 à 16 h 30 et les samedis de 9 h à 12 h.

____________________________________________________________________________________________

  Croix-Rouge. La vestiboutique de la Croix-Rouge ouverte à tous le 18 novembre 2006.

Des milliers de personnes de tous âges rencontrent des difficultés à se vêtir. A travers la vestiboutique, la Croix-Rouge poursuit son oeuvre de solidarité, dans le cadre de la lutte contre l’exclusion et de l’aide aux plus démunis.

La mission de la vestiboutique est de permettre aux personnes en difficulté d’obtenir des vêtements à prix modiques mais aussi de retrouver une autonomie et de favoriser leur (ré)insertion dans la vie sociale. Dans un cadre convivial et chaleureux, la personne peut choisir, essayer et payer ses vêtements comme dans n’importe quel magasin. « Une petite participation financière permet de lui rendre son statut de consommateur ordinaire, pour qu’elle se sente acteur à part entière », explique Charles Bannier, bénévole de la Croix-Rouge. La vestiboutique est ouverte à toute la population. Mais, au-delà d’une boutique de vêtements, c’est aussi un lieu d’accueil, d’accompagnement et d’écoute. La vestiboutique de Landerneau est désormais ouverte tous les mercredis, de 13 h 30 à 16 h 30 et tous les samedis, de 9 h à 12 h 30, à l’allée des Haras. Contact : tél. 02.98.85.11.18.